My Studies at Quebec

Hello !

Avant de partir dans le vif du sujet, sachez que cet article a été écrit dans l’optique de garder une trace de nos aventures à Québec, mais surtout pour aider ceux qui seraient intéressés de faire leurs études au Québec en général et pour les partager avec vous.

Je suis étudiant à Epitech, et dans le cadre des études dans la 4ème année, j’ai du faire mes études à l’étranger. Nous avions 4 vœux à soumettre dans la liste des universités partenaires, et dans mon cas, j’ai été accepté à mon premier vœux, qui était l’Université du Québec à Rimouski. Les 10 premiers à soumettre leur dossier complet (passeport..) peuvent être affilié au campus de la ville de Lévis, dont j’ai pu profiter. Pour info, Lévis est une petite ville calme au sud de Québec, séparé par le Saint-Laurent. C’est super paisible, et bien agencé.

Si vous avez reçu une réponse positive d’une université en général au Québec, je vous conseille fortement d’entamer les démarches au plus vite, car elles sont généralement longues (et il n’y a plus de recours prioritaires possibles !). Le CAQ (Certification d’Acceptation au Québec) prend à peu près 1 mois, et prend un mois supplémentaire si il y a une erreur dans le dossier. Le permis d’études est relativement rapide a faire, il prend à peu près deux semaines à être fait, et tout peut se faire électroniquement (Attention, plus de procédures d’urgences possible depuis quelques années !)

Bon, une fois que tout les longs et stressants papiers sont achevés, nous pouvons enfin partir au Canada. Nous sommes arrivés sur place le 22 aout après deux trajets en avion (Bordeaux -> Montréal & Montréal -> Québec). Il faisait pas un super beau mais le temps s’est vite calmé. La ville est calme, les gens sont accueillant, et c’est super cool. Y’a pas énormément de choses à voir mais y’a pas mal de choses à faire quand même du côté restauration & bars.

La rentrée se fait peu après. On a eu besoin de faire un entretien avec le responsable des relations étrangères (un monsieur très gentil que vous verrez passer souvent). C’est rapide, on vous explique pas mal de choses, et on vous donne même un joli petit badge de l’université.

Par la même occasion, il y a deux soirées d’intégration, une soft à l’université, et une plus .. hard qui se passe en dehors de l’université. C’est l’occasion de rencontrer des gens cools. Si vous avez l’occasion, allez-y !

Bon, effectivement, vous arriverez dans une période chaude de l’année (à moins que vous ayez un retard énorme, ou que vous suivez d’autres études) et il faudra donc penser à acheter des fournitures d’hiver (à moins que vous en ayez déjà ramené). Si vous devez en acheter, je vous conseillerai de ne pas vous précipiter sur les affaires d’hiver, mais de ne pas trop tarder non plus, certains magasins font des promotions monstres (comme Sport Experts), surveillez bien ça, les habits d’hiver, c’est un investissement !

À partir d’ici, je vais découper en parties les informations nécessaires pour les futurs étudiants. Si vous êtes là pour la lecture, vous pouvez toujours lire cette partie, ou la sauter. :)

De ce qu’on nous a raconté, on peut avoir un hiver soit un hiver sec, soit un hiver humide, mais attendez vous déjà qu’il fasse super froid. Dans notre cas, on a eu les deux. Je vous ai fait une liste des choses que je vous conseille d’acheter :

Un manteau. C'est peut-être pas le plus urgent, mais les températures vont chuter graduellement. Je vous conseille de surveiller la météo et faire attention à le prendre avant les premières neiges. De préférence, il doit être imperméable, et bien isolant de façon à bien conserver la chaleur corporelle et de se couvrir du vent.
Des bottes : De même, pas le plus urgent, mais c'est assez important si vous ne voulez pas finir vos déplacements à l’extérieur les pieds mouillés et gelés.
Un sac à dos étanche. C'est peut-être pas spécialement important, mais ça reste toujours une bonne chose si vous comptez faire attention à votre matériel (surtout votre laptop et votre passport) et bien le protéger contre la neige.
Des gants : Utile pour les sorties (Randonnée, ski, bouées.. etc) et pour sortir dehors. Sans ça, quand les températures seront en dessous de -5/-10, vous décollerez pas vos mains des poches. Après, je dis ça, mais je ne les ai pas énormément portés (vu que je changeait souvent de musique, les gants, c'est pas pratique.)
Un adaptateur secteur : Pratique pour brancher vos appareils. Personnellement, je me suis débrouillé avec la prise USB de la box internet pour charger mon téléphone. Croyez moi, c'est long.

Dans mon cas, ça a été l’essentiel. Certains camarades ont préféré investir dans un peu plus de matériel (comme des masques contre le vent), mais honnêtement, c’est du confort. J’ai aussi acheté un peu de matériel, qui est plus bonus, mais clairement, peuvent être des bons investissements.

Un thermos + extension de sac pour gourde (système mole) : Le thermos, c'est pas mal en vrai. Les cafés là bas coûtent (à l'heure où j'y suis) 1$ et plus dans le distributeur et dans le pub, et jusqu'à 2.5$ à la cafétéria. Pis c'est entre 7 et 10$ le kg de café en poudre dans les grandes surfaces, du coup, ça fait des sacrées économies. Y'a des fontaines partout à l'université aussi, ça fera du bien à la planète d'utiliser un contenant qu'acheter à chaque fois une bouteille d'eau le midi. L'extension mole, c'est pratique si vous avez un sac à dos compatible, ça évite de se geler les mimines à tenir le thermos, ou si vous le mettez dans le sac à dos, pour éviter les petits accidents nuls.
Un tupperware : Encore sur un aspect économique, la cafétéria est bonne, mais personnellement, ça me reviens un peu cher, même si c'est rentable.
Un décapsuleur : L'essentiel de la soirée quand t'as pas de briquet.

Personnellement, je suis arrivé un peu nu, sans manteau, ni adaptateur. J’ai quasiment tout acheté sur place, même le sac à dos (Un estpack, c’est cool, mais après 10 ans, je vous avoue que niveau étanchéité.. c’est pas cool).

Jobs / Alternances Si vous vous posiez la question, oui, vous pouvez très bien exercer un job au Québec avec un permis d’études, mais sous quelques conditions. Vous ne pourrez que travailler uniquement dans l’université et vous ne pourrez pas faire plus de 20h par semaines. Dans mon cas, j’ai eu l’occasion de travailler dans la cafétéria de l’université. Bien sûr, vous pouvez voir pour ne pas avoir ces limitations et bosser en dehors du campus, mais il va falloir entreprendre des démarches supplémentaires et faire évoluer son permis d’études en permis de travail.

Dans le campus, vous pouvez sûrement trouver un petit job parmi les suivants : Instructeur (Surveillance de la salle de sport, conseils aux adhérents..), Aide générale à la cafétéria (Confection de diners, services, et plonge), Surveillance d’examens (Formation nécessaire, et sur créneaux disponibles), et au pub universitaire. Je pense qu’il y en a d’autres, il existe un service de jobs à l’université, je vous laisserai vous renseigner sur ça :)

En tout cas, je vous conseille vraiment de regarder pour un petit job si vous ne comptez pas adhérer à une association étudiante. Dans mon cas, j’ai travaillé à la cafétéria et ça a été bénéfique pour m’habituer à l’accent Québécois, comprendre de nouveaux mots, et même, juste m’ouvrir, apprendre à gérer mon temps, et me faire des petits sous, ça aide bien en soi. Personnellement, je n’ai pas osé chercher au début, par craintes de temps, mais finalement, quand j’ai vu un ami Français travailler là bas, ça m’a conforté dans l’idée que c’était possible à côté des études et je me suis lancé.

Voiture, localisation et déplacements Généralement, le but c’est de se situer aux alentours du campus histoire d’être tranquille. Cependant, dans mon cas, je ne suis pas venu à Québec seul mais avec une autre étudiante d’Epitech qui était dans l’université de Laval. On a trouvé un logement qui est placé vraiment pile-poil entre nos deux universités, à deux minutes d’un arrêt de bus, qui nous amène chacun à notre université.

Bon, honnêtement, c’est pas à côté de l’université. Il faut compter 20 minutes de bus, et 15 minutes à pied (ou prendre une correspondance mais clairement, je préfère marcher que rester planté dehors dans le froid). Et puis, c’était pas excessivement cher (1150$CAD/mois, soit 760€ à l’heure actuelle) avec deux chambres, salon, salle de bain avec baignoire, balcon, véranda, le combo tv-internet, eau, électricité.. tout compris.

Dans mon cas, j’ai opté pour le bus. C’est pratique, les bus sont fréquents et la ligne L2 me permet d’atteindre facilement les galeries à Québec d’un côté, et l’université dans l’autre sens, en passant par chez moi. Le seul défaut, c’est que le bus est “un tantinet” cher (60$CAD/mois), et ça ne concerne que les bus de Lévis (oui, ça serait trop beau sinon). Pour avoir les bus de Québec, il faut payer deux abonnements.

Si vous comptez acheter une voiture sur place, ne vous inquiétez pas, les routes sont salées, salées, déneigées et encore salées. Je n’ai pas eu l’occasion de conduire, mais clairement, la neige et le verglas ne seront pas vos pire ennemis sur la route.

Appartement, vie et courses Cours Dans le programme d’échange Epitech, on avait le choix entre 5 cours informatiques et deux autres cours par session. Pour tenter la majeure en informatique, il faut réussir au minimum 5 cours par session. Du coup, au lieu de faire que de l’informatique, nous avions tous choisi de prendre 4 cours informatiques et 1 cours différent.

Cours de première session

BDD2 (Base de données) : Sûrement le meilleur cours de la première session que j'ai eu. Le professeur est vraiment attentif, et sait rendre son cours intéressant. Le format des examens est aussi cool. Clairement, les notions théoriques apprises dans ce cours sont importantes et ne sont pas enseignées à Epitech, d'où son importance, si vous comptez travailler avec des bases de données plus tard. C'est pas le cours le plus facile cependant, mais il n'est pas impossible non plus, il demande quand même une certaine application.

Génie Logiciel : Le cours traite d'une partie de l'UML, et d'une autre sur de la programmation de templates. Pour être honnête, ça n'a pas été ma tasse de thé, ayant déjà fait beaucoup d'UML et de SysML au lycée, mais ça reste des notions importantes à savoir, et manquantes/incomplètes à Epitech. Les TP sont vraiment lourds et sont chronophages, à ne pas prendre à la légère.

Assurance Qualité : Apprentissage des techniques d'assurance qualité d'un projet informatique. Le prof est sympa et glisse des petites blagues / punchlines dans son cours, c'est plutôt cool.

Complément Programmation : Même professeur que Assurance Qualité. Le cours est simple et sympa. Beaucoup de théorie et de C#, et explication de concepts sympa.
Aspect humain : C'est un retour au lycée clairement, pas d'informatique. Intéressant car il permet de comprendre comment gérer son entourage et ses employés dans une entreprise. Pas de TP, mais des travaux notés en fin de cours en groupe (généralement), et ça, c'est super cool. Le seul défaut, c'est le livre qui coûte cher (on peut pas tout avoir eh.)

Résumé de la première session : Clairement pas mal de travail et les cours ne sont pas balancés. Des cours sont plus simples et rapides alors que d’autres demandent beaucoup de temps. Mais clairement, ça complète la formation théorique qu’on n’a pas eu à Epitech auparavant, du coup, c’est plutôt bénéfique.

Cours de seconde session

Technologie du commerce electronique : Études sur la conception d'un site e-commerce, théorique et pratique en TP. Le professeur est sympa, mais il lit beaucoup et ses examens (et ses barèmes) sont clairement bizarres et imprévisibles (il débute)

Sécurité Informatique : Apprentissage de la sécurité informatique, de l'histoire du cryptage, des méthodes d'encryption ect. Les diaporamas sont bien faites, et c'est intéressant. Le professeur est vraiment intéressant et reste ouvert, pis on s'amuse bien. (Clairement, c'est le meilleur professeur que j'ai eu, dans cette session et tout court.).

POO2 (Programmation Orientée Objet) : Bon beh pas de surprises, on en a mangé en masse du C++ à Epitech. Ça fait toujours du bien d'avoir un rappel, et c'est pas ennuyeux, les TP sont marrants. Le professeur ? Hooray, c'est le même que Sécurité Informatique !

Système distribués : Euh. Les aspects des diapositives sont intéressantes, mais j'ai pas vraiment trouvé les cours plus intéressants que ça, et clairement, les notes avaient du retard de masse, impossible de savoir où on en était avant la fin de l'année.
Marketing : Apprentissage du Marketing à la base. C'est clairement intéressant de savoir comment les produits sont vendus, leur stratégies ect. C'est un cours local, donc le professeur est toujours à Lévis. Le professeur est excellent, il sait animer et montre qu'il aime ce qu'il fait. Pis il aime les Français, ça c'est sûr.

Bon, je pense que j’ai pas mal donné d’informations par rapport aux prochains étudiants. J’essaierai de mettre ça à jour régulièrement, n’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez !

On a aussi eu l’occasion de faire de multiples sorties. Pour les périodes de fêtes, j’ai préféré rester sur le territoire Canadien (certains amis ont préféré rentrer voir leur famille). Nous avions deux semaines de vacances, et clairement, elles n’ont pas été de tout repos.

Dans un premier temps, je suis retourné voir des amis qui étaient à Bordeaux, qui ont déménagé à Montréal pour Noël. Période de quelques jours qui sont passés vite.

Retour sur Québec quelques jours plus tard pour ensuite partir à New York ! Pour être honnête, on m’a un poil poussé pour que j’y aille et l’idée ne vient pas de moi. Tour America propose des voyage toute l’année, et ils ont un plan “Nouvel an à New York”, et clairement, pour le prix, c’est vraiment rentable (300€ pour le transport + l’hotel + les petit déjeuners + guide). On y est resté 5 jours en tout, et c’était très très complet.

On est parti de Québec la nuit pour aller directement à New York le matin, en bus. C’est long, pas super confortable, mais clairement, avec de la bonne compagnie et de quoi s’occuper, ça se fait.

On a eu l’occasion de voir pas mal de choses, comme Central Park, le One World Observatory, la gare centrale, la grande librairie publique, la place de Time Square, etc.. Pour finir, après avoir visité le pont de Brooklyn, notre bon ami Oscar, après avoir choppé une bonne maladie et s’être relevé le lendemain, a réussi a nous rejoindre et même rencontrer un habitant qui nous a trouvé le meilleur spot pour voir la statue de la liberté, si c’est pas ouf comme aventure. Je vous raconte pas tout ici, ça puiserait trop dans mon stock de soirée :D Retour sur Québec en bus.

On a aussi fait le parc de Valcartier avec l’hôtel de glace. L’hôtel est exclusivement constitué de glace (comme son nom haha), et on peut louer une chambre pour une nuit, mais surtout visiter l’hôtel et les chambres le jour. Chaque chambre est design et bâtie par une seule personne, et généralement elles sont époustouflantes. Bon, par contre, dormir là bas à -10/-20, clairement, faut être déterminé, mais apparemment, c’est une expérience à faire.

Le parc ? C’est un parc de bouées ! Généralement les glissades peuvent être organisés de façon à accrocher les bouées entre elles. C’est vraiment le fun. Beaucoup de glissades différentes, des tire-fesses de bouées, etc. Vraiment un bon moment à passer entre amis.

Les cabanes à sucres sont aussi des choses à faire en saison d’avril/mai (certaines restent ouvertes toute l’année, vous avez toujours l’occasion d’en faire à tout moment de l’année normalement). Ce sont des lieux où le sirop d’érable est collecté des arbres puis condensé en sirop. On vous fait visiter le processus, manger des spécialités Québécoises (Oreilles de crisse, saucisses à l’érable, etc..) et aussi, vous pouvez tester la tire (sortes de sucettes au sirop d’érable frais, a récupérer soi même avec un bâton).

Pour finir avec les sorties, je vous partage les conseils de Jérémy qui m’avait filé une liste des sorties à faire sur Québec, Lévis & Montréal. J’en ai fait une partie, gardez-là de côté pour votre prochain voyage ! (c/c complet)

Québec
    Chute de Montmorency (la vue en haut des chutes est magnifique)
    Vieux Québec
        Citadelle
        Plaines d'Abraham
        Chateau de frontenac
        Parlement
        Un tour sur le vieux port (traversier)
        Musée de la civilisation ?
    Hôtel des premières nations (pas mal pour un resto askip mais j'y suis jamais allé)
    siberia spa (spa nordique, c'est énorme l'hiver, moins sûr au printemps)
Lévis
    Vieux Lévis
    Parc des chutes de la chaudière (enfin il parait, c'est toi qui l'a fait :p)
Autour de Québec/Lévis
    Île d'Orléans (c'est peut-être moins ouf quand il y a de la neige mais ça peut être sympa, l'entrée se fait vers les chutes de Montmorency)
    Parc de la Falaise de la chute Kabir Kouba (https://www.quebecoriginal.com/fr-ca/fiche/quoi-faire/sports-et-nature/parcs-regionaux/parc-de-la-falaise-et-de-la-chute-kabir-kouba-5784955)
    Parc national de la Jacques-Cartier
Montréal
    Le plateau Mont-Royal (un quartier de Montréal très sympa, c'est aussi là que se trouve la banquise)
    Du Mont-Royal au Vieux Montréal
        Chalet du Mont-Royal (une vue imprenable sur Montréal)
        Dessendre sur l'avenue Peel et marcher au moins jusqu'au métro Bonaventure (et prendre le orange jusqu'à Champs de Mars)
        Visite du vieux Montréal et du vieux port (hôtel de ville, rue Saint Paul, etc...)
    Le parc olympique (je l'ai pas fait mais ça peut valoir le coup)
    La ville souterraine

Manger une poutine à la banquise (argent comptant only)

Ah, avant de finir. Les pourboires là bas, c’est très important dans les enseignes qui en demandent (Pubs, restauration.. etc). C’est une manière de payer le service, et ça prend entre 10 et 20% en général de plus de la facture. C’est une vision différente du pourboire de la France, mais, même si vous n’avez pas aimé le service, donnez quand même. Ça leur permet en plus de juger d’eux même leur qualité de service.

Voilà. Je pense que c’est à peu près tout. C’était une année fantastique et bien accompagnée.

Si vous comptez y aller, j’espère que cet article vous aidera à poser vos marques sur le territoire, que vous soyez étudiants ou touristes, et que vous apprécierez le pays !

Merci beaucoup à tout ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure, Tech et Québecois, sans vous, cette aventure n’aurait pas été aussi fun, je ne vous oublie pas !